Clikou

Petit grand emprunt

10 janvier 2014

Qu'est devenu cette chose à 19 milliards d'euros initié en 2009 ?

Notre président vient de recevoir son rapport sur le grand emprunt et comme toujours nous nous retrouvons avec une montagne qui accouche d'une sourie.

En effet nous voilà avec un empreint de 35 milliards d'euros, empreinté sur les marchés et répartis sur une quinzaine de secteurs ! Pour commencer 35 milliard c'est à peu prêt ce que la france emprunte tous les mois sur les mêmes marchés pour son fonctionnement ! C'est donc, au niveau d'un état, très peu ! De plus l'argent est dispercé sur plusieurs secteurs donc un principal: la recherche. 16 milliards c'est beaucoup et très peu à la fois mais en fait rien qui puisse à long terme régler les problèmes de la recherche française.

Le reste, soit 19 milliards est saupoudré sur une dizaine d'autres domaines. 

Pour finir nous nous retrouvons avec un emprunt totalement inutile, qui ne changera rien aux problèmes de la france.

Alors qu'aurai-t-il fallu faire ? Là comme ailleur faire preuve de courage et d'imagination : UN EMPREINT ? POURQUOI PAS MAIS UN EMPREINT QUI CHANGE L4AVENIR DE LA FRANCE. UN EMPRUNT UTILE.

Pour commencer pas 35milliards mais entre 200 et 300 milliards. Concentré uniquement sur l'éducation et la recherche. Avec des priorités : nanotchnologie, robotique, énergie, nucléaire, piles à combustibles, espace...voilà quelques unes des priorités scientifique qui devraient être mise en avant dans un partenaria privé fort avec de grands groupes industriels comme total, areva, edf, gdf-suez,EADS, renault ou peugeot.

Pour être encore plus efficace cette emprunt aurai pu être européen et entrainer la création d'une recherche européenne. Là nous parlons d'un emprunt de 1000 à 1 500 millards, capable de préparer l'avenir de l'europe tout entière et de rattraper le retard pris par l'europe face au japon et aux USA. Mais nous sommes içi dans le domaine du rêve. Le rêve d'une europe forte et puissante protégeant réellement ses citoyens contre les pervertions de la mondialisation.

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Quelle est la deuxième lettre du mot fmsfaw ? :