Clikou

Et l'Europe dans tout cela ?

29 mars 2014

La campagne pour les élections européennes est commencé depuis pas mal de temps maintenant et pourtant nous n'avons jamais aussi peu entendu parler d'europe

Le monde connait la pire crise économique de son histoire. L'europe devrait en profiter pour reserrer les rangs et aller plus loin et plus vite dans l'intégration. Poutant rien ne se passe. Ces élections devraient également permettre à nos dirigeants de parler vraiment de l'europe et de son avenir. Mais comme par le passé rien ne se passe. C'est comme toujours le calme plat et tous restent sur des bagarres nationales stériles.

Pourtant, il y a tellement de choses à faire et à dire. L'europe ne sera que se que nous voudrons en faire. Avec ou sans constitution l'europe sera libérale si nous élisons majoritairement une assemblée de droite, elle sera sociale si cette même majorité est de gauche.  C'est justement là qu'a été le grand mensonge de la campagne du référendum sur la constitution en france. L'europe ne peu pas être constitutionnellement libérale ou sociale. C'est la politique économique déffini par le parlement européen de strasbourg qui donne une impultion plus ou moins sociale à l'europe. Pour preuve, il suffit de regarder la france depuis ces 50 dernières années. Nous avons eu droit à toute sorte de politique économique depuis les premiers jours de la cinquième république. De giscard à mitterrand en passant par chirac et sarko sans oublier jospin et balladur sous deux coabitations. Nous sommes passé par toutes les palettes possibles et imaginables de la politique ultra-libérale de droite à la politique socialo-communiste des premières années mitterrand.POURTANT IL N A JAMAIS ETE BESION DE CHANGER LA CONSTITUTION POUR AUTANT. C EST POURQUOI LE DEBAT SUR LA CONSTITUTION EUROPEENNE N A ETE QU UNE ENORME FUMISTERIE.

Notre mouvement est probablement le seul parti politique de france à avoir une vision très précise de l'avenir qu'il souhaite pour l'europe. Nous souhaitons une europe fédérale libre et puissante en toute amitié avec les USA mais en partenaire d'égal à égal au sein d'une OTAN réformé. Une europe fédérale tolérente où la russie aura toute sa place parce que l'histoire de l'europe n'a jamais pu se faire sans la russie et qu'il en sera toujours ainsi. Une europe fédérale avec une armée fédérale seule capable de rivaliser avec l'armée américaine biensûr si nous souhaitons êtres respecté par celle çi, mais aussi et surtout face à la chine.

Il ne s'agit pas là de nier l'existance des nations mais tout au contraire de les protéger. Une nation de la taille de la france, du portugal, de l'autriche ou de la pologne n'ont aucune chance de faire le poids face à des géants économique comme la chine, l'inde ou le brésil. C'est pourquoi nous devons mettre en commun tout se qui nous permettra de nous protéger face eux: l'économie, la défense, la recherche et une police fédérale pour nous proéger face aux réseaux criminels de plus en plus mondiaux. Pour le reste: santé, éducation, justice ... tout ces domaines rsteront biensûr sous la responsabilité des états membres. Cela ne se discute même pas. C'est une simple question de logique.

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Quelle est la deuxième lettre du mot otsakw ? :