Clikou

Syndrome de l'île de Pâque

23 janvier 2014

Tout le monde à un jour entendu parler de l'ile de pâques. Ile du pacifique, avec ses grandes statues de pierre, les moaï, ile vierge de forêts frappé par les vents où tout la population indigène a disparu. Mais personne ne sait exactement pourquoi et comment cette civilisation a disparu.

Tout au plus avons nous une piste et un scénario que voiçi :

A l'origine la civilisation de l'ile de pâques vivait au milieu d'une forêt de type tropycale dans des villages de plus en plus grand et pratiquait la chasse et la pêche mais aussi l'élevage et l'agriculture. Elle avait une civilisation développée avec une religion qui tournait autour des moaï. Quel était exactement le rôle de ces statues de pierre personne ne le sait et ne le saura probablement jamais. Regroupé en trubu, les habitants de l'ile vivaient plus ou moins en pays avec des flambés de violence comme partout où l'homme passe !

Grace à une nourriture abondante et aux bois tirés sans limite de la forêt tropycale, la population de l'ile augmenta rapidement. Cela poussa les habitants à toujours plus de culture et donc de défrichage. Leur civilisation n'ayant pas découvert la roue, le bois, sous forme de rondins, servait également aux transports des statues de pierre. Et il y a énormément de statues sur tout l'ile. Si ben que la taille de la forêt commença à ce réduire de façon dramatique.

C'est ici que commença la fin de leur civilisation. Deux choix s'offraient aux dirigeants de l'ile: 1)  réunir toutes les tribus et ensemble chercher des solutions pour régler le problème en gérant mieux les réserves de bois et/ou en allant avec des bateaux chercher du bois sur d'autres iles au environ. 2) Garder jalousement ses réserves de bois en les défendant à tout prix contre la tribu voisine quitte à faire la guerre! La première solution leur aurai sauver la vie et par là même leur civilisation. La deuzième ne pouvait conduire qu'à la catastrophe. Guerres, famines, révoltes, massacres... Et bien sûr comme souvent avec l'humanité les habitants de l'ile de paques ont fait le mauvais choix ! celui de la guerre.

Si bien que le jour où les occidentaux ont mis le pied sur l'ile de paques, il n'y avait pratiquement plus personne pour nous parler de la civilisation de l'ile et du rôle exacte des moaï. Aujourd'hui encore l'ile de paques, des siécles plus tard n'a toujours pas retrouvé sa forêt et l'ile est toujours parcouru par les vents violent du pacifique qu'aucun arbre n'arrêtera plus jamais.  

Triste histoire en vérité. Mais si nous y regardons d'un peu plus près nous pouvons constater que comme les habitants de l'ile de pâques, nous sommes aujourd'hui au croisé des chemins et que nous aussi nous avons le choix entre   1) nous réunir et   2) nous s'entretuer. Espérons que l'homme aura fait suffisament de progret depuis les adorateurs des Moaï ou que leur triste fin nous servira de leçon.

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Quelle est la première lettre du mot jzed ? :